Egypte

L’Egypte, entre Histoire et traditions

 

Pays de mille et un voyages, si l’Egypte est une passion. Pays aux mille et une facettes, si l’Egypte est une découverte.
La vallée verdoyante du Nil contraste avec les déserts qui l’entourent. Les villages oasiens font figure de havres de paix au regard des villes trépidantes du Caire ou d’Alexandrie. Le sourire du fellah travaillant dans les champs de cannes à sucre fait place au « Marhaba » des joueurs de domino au café du coin. La Mer Rouge tient sa réputation avec ses fonds marins, autant que les pyramides de Guizeh !

Le ou plutôt les déserts,
Nos circuits de prédilection vous emmèneront à travers l’un des déserts égyptiens : le désert blanc de l’est, celui plus dentelé de l’ouest et le mythique désert du Sinaï. Les haltes dans les Oasis de Bahariya, Farafra, Siwa… vous donneront l’occasion d’explorer temples, nécropoles et ksars de tout âge, de déambuler dans les marchés locaux, de profiter de leur atmosphère particulière et tranquille.

Un voyage vers le sud,
Vous goûterez aux trésors architecturaux de la vallée du Nil de Louxor à Assouan partant jusqu’à Abu Simbel et les vestiges du Lac Nasser. Ils vous conteront l’histoire des pharaons et vous initieront à la mythologie égyptienne. Au fil de l’eau, sur une felouque, ou en dahabiya, en vélo ou à pied, les chemins vous mèneront à travers une Histoire, une civilisation.

A la découverte du Sinaï,
A l’est, la péninsule du Sinaï vous réserve son désert, ses coutumes, et ses fonds marins. En plein coeur du Sinaï se trouve le village de Ste Katherine, au pied du Mont Moïse ou Jebel Musa, où celui-ci reçût les tables de la Loi. Autour vous découvrirez un vrai terrain de jeu pour petites randonnées et treks sportifs avant de terminer les pieds dans l’eau : la Mer Rouge.
Les rencontres bédouines y sont riches et souriantes.

Alors randonner dans le désert, apprendre à lire les hiéroglyphes que les murs du temple de Karnak, partager une partie de backgammon autour d’un thé dans une ruelle du Caire, marcher sur les traces d’Alexandre Le Grand à Alexandrie, se détendre au bord de la Mer Rouge, visiter les monastères coptes, partir à l’assaut de l’un des sommets du Sinaï, s’imprégner de la vie égyptienne, …

 

Les p’tites infos…

Formalité

Passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.
Le visa peut être délivré à l’ambassade d’Egypte (25 euros environ) ou à l’arrivée en Egypte, pour (25 dollars US environ)
Il est désormais possible de faire sa demande de visa en ligne (au moins 7 jours avant le départ), sur le site https://visa2egypt.gov.eg

Santé

Santé – Hygiène
L’infrastructure médicale est assez satisfaisante au Caire. Cependant, en cas d’urgence, il sera important de prendre l’avis de votre compagnie d’assistance et des services de l’ambassade de France au Caire.

Vaccins
Il n’est pas exigé de vaccination sauf contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de pays où elle sévit. Dans ce cas, elle doit être faite au moins 10 jours avant le départ.
Comme toujours et partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, la rougeole pour les enfants. Et, éventuellement, contre la typhoïde et la rage.

Paludisme
Il peut être présent dans les zones rurales du delta du Nil, mais surtout dans le Fayoum, où une protection individuelle contre les piqures de moustique (produits répulsifs, vêtements couvrants, moustiquaires imprégnées) sera suffisante.

Note sur Le Caire
La pollution atmosphérique de la ville est particulièrement élevée. Il est recommandé aux personnes présentant un état de santé déficient (allergies, asthme, difficultés respiratoires…) de ne pas y séjourner longtemps.

Climat

Méditerranéen sur la côte (Alexandrie), le climat devient semi-désertique à hauteur du Caire et finit désertique dans le sud du pays.
Selon votre circuit, les périodes les plus adaptées seront donc différentes.
L’hiver est bien ensoleillé et un peu frais au nord malgré quelques pluies, alors qu’il se tempère et devient sec au sud. C’est donc la meilleure saison pour découvrir la vallée du Nil (Louxor, Assouan, Abu Simbel). Attention néanmoins aux nuits fraîches.
L’été quant à lui est chaud voire étouffant dans le Nord (surtout au Caire du fait de l’humidité et de la pollution). La chaleur torride et sèche du Sud caractérise cette période de l’année. Les foules de touristes auront déserté les sites.

Nos équipes…

Vous proposer ces voyages est rendu possible par nos équipes locales qui vous accompagnent :
chauffeurs, guides, hôtes, cuisiniers, …
Ils sont tous là pour partager avec vous des moments inoubliables, tout en s’assurant du bon déroulement des prestations et de votre bien-être !

Recevez notre newsletter !

Recevez notre newsletter !

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus, nos coups de coeur et nos offres voyages !

Votre inscription a bien été enregistré